La communication interne, grande oubliée des TPE

Accueil/Communication/La communication interne, grande oubliée des TPE

La communication interne, grande oubliée des TPE

À l’heure des modèles de management façon Silicon Valley, l’utilité de la communication interne n’est plus à démontrer !  Elle remplit des fonctions telles qu’exposer les résultats de l’entreprise, transmettre des informations, expliquer un projet ou encore motiver une équipe.

Bon d’accord, tout ça, c’est bien joli pour les grands groupes, mais qu’en est-il des entreprises de moins de 20 salariés ?

Les TPE et PE ont elles aussi plus que jamais besoin de communiquer auprès de leurs collaborateurs. À partir de deux personnes (un dirigeant et un collaborateur), des échanges sont possibles : ils peuvent donc être positifs comme négatifs.

Observer pour mieux communiquer

Avant de construire une stratégie de communication interne, il est impératif d’écouter et d’observer ce qu’il se passe au sein de votre entreprise : climat social, absentéisme, implication, et d’autres indicateurs permettent de déterminer les objectifs de la communication interne.

  • Quelles sont les sources de l’information ? (Direction, Managers, collaborateurs, canaux externes)
  • Dans quel cadre ? (bruits de couloirs, information ascendante ou descendante)
  • Quand ? (régularité, anticipation à la communication externe)
  • Quelles sont les attentes des salariés ?
  • Que savent-ils de leur entreprise ?
  • Quelle image propagent-ils à l’extérieur ?
  • Quels sont les objectifs ?

Ces interrogations permettent d’établir un premier état des lieux : elles peuvent être menées par une agence de communication, en interne, de façon formelle ou lors d’un déjeuner. Dans tous les cas, il est important de prévenir pour ne pas surprendre vos collaborateurs. Ils apprécieront toujours de participer à la vie de l’entreprise s’ils sont prévenus.

Trois niveaux de communication interne

  • La communication descendante : ici, le(s) dirigeant(s) représente(nt) le premier média de l’entreprise. Il s’agit d’une communication informative.
  • La communication ascendante : c’est le “feed-back” de la communication descendante. Les salariés remontent des informations permettant de déterminer l’environnement social.
  • La communication transversale : on peut également parler de communication participative. Elle permet aux collaborateurs d’interagir et de construire avec le dirigeant.

Une conjugaison à tous les temps

  • Le court terme : de l’action quotidienne à hebdomadaire, cette communication interne donne de la visibilité sur les activités, les tâches opérationnelles et l’actualité de l’entreprise
  • Le moyen terme : à travers des actions événementielles ou des supports mensuels voire trimestriels, elle met l’accent sur l’organisation et les priorités à venir de l’entreprise
  • Le long terme : la communication exprime ici la stratégie globale de l’entreprise, au cours d’une convention ou d’une réunion annuelle, par exemple.

En conclusion

Tous les canaux peuvent-être explorés : réunions, lettre d’information, intranet, entretien individuel, conversation informelle, réseau social interne, etc. Dans tous les cas, la communication interne doit tout de même rester proportionnelle aux ressources dont dispose votre entité : une fois les premières envies passées, les supports doivent être pérennes !

Enfin, comme en externe, la communication interne s’articule AVEC les autres pôles de l’entreprise : RH, financier et commercial !

Contactez-nous pour en savoir plus ou pour rencontrer l’un de nos partenaires.

BIENVENUE

Reflex2com est votre Agence de Communication et création globale : Conseil & Stratégie, Identité visuelle, Création graphique, Digital et Production Vidéo.

DERNIERES RÉALISATIONS

CONTACTEZ-NOUS

REFLEX2COM

Parc Alpespace • 354 voie Magellan
73800 Sainte-Hélène-du-Lac

04 58 14 03 01 • Écrivez-nous