15 juillet 2024

Site Internet

Un nom de domaine est comme un identifiant qui permet d’accéder à un site internet, comme l’adresse postale permettant d’arriver devant un bâtiment.

A l’agence, nous travaillons régulièrement avec des professionnels qui nous demande créer ou refondre leur site internet. Seulement, quand il en existe déjà un, nous sommes trop régulièrement confrontés à des situations où les clients n’ont pas accès à leur nom de domaine, voire n’ont plus de réponse de l’ancien prestataire.

Il faut savoir qu’un nom de domaine ne s’achète pas, mais qu’il se « loue » pour une durée renouvelable. Mieux vaut être propriétaire du contrat lié à son nom de domaine afin d’éviter les risques.

Mais quels sont-ils ?

Lorsque vous n’êtes pas propriétaire de votre contrat d’hébergement et / ou de nom de domaine, le danger principal, pour vous, est de perdre la main sur votre site internet. En effet, si le prestataire qui gère l’hébergement de votre site cesse son activité sans prévenir, alors vous perdez votre nom de domaine et tout le contenu déjà existant de votre site.

Ceci aurait également un impact sur la gestion de vos mails, car le nom de domaine et l’hébergement du site sont souvent liés à des adresses mails. Vous n’êtes donc pas à l’abri d’une perte d’autonomie sur votre boîte mail, voire d’une coupure d’accès.

D’autant plus que certains prestataires n’hésitent pas à vous engager par des contrats mensuels abusifs et onéreux.

En plus d’héberger votre site internet, le nom de domaine participe à la crédibilité ainsi qu’à l’image de marque de votre entreprise sur internet.

Il serait donc dommage de se priver d’une bonne e-réputation, non ?

Quelles solutions ?

Pas de panique ! On peut en effet éviter les scénarios catastrophes évoqués ci-dessus !

L’idéal est d’avoir un contrat au nom de votre entreprise chez un prestataire d’hébergement de sites Internet comme IONOS, Hostinger, Infomaniak…

Votre nom de domaine comporte une extension en .fr ? Pensez à réserver la version en .com pour éviter les actions peu scrupuleuses visant à faire des enchères pour vous obliger à payer le prix fort.

Dans tous les cas, questionnez toujours votre prestataire internet sur ses pratiques contractuelles, sur la propriété du site et de son hébergement. Les informations se doivent d’être détaillées et compréhensibles.

Pour aller plus loin

Vous ne savez pas si vous êtes propriétaire de votre nom de domaine, ou vous avez un doute sur votre contrat ? Nous pouvons vous accompagner pour sécuriser votre présence en ligne et même votre site internet !

Pour en savoir plus sur la gestion de votre site internet, contactez-nous !

Articles similaires